André Mainguy, Longueuil / Le Nouvelliste :

Pour construire l’oléoduc à travers le Québec pour rendre le pétrole à Saint-Jean Nouveau-Brunswick, chez Irving, 1 100 000 barils/jour vont traverser plus de 800 affluents du Québec, lesquels se déversent dans le Saint-Laurent. Si jamais il y avait éclatement de l’oléoduc d’Énergie Est, 12,73 barils/seconde vont s’écouler dans un cours d’eau qui se jette dans le fleuve.

Lire sur Le Nouvelliste