Jean-Louis Fortin / Journal de Montréal :

La Caisse de dépôt va garder secrètes les études qui justifient la construction d’un train électrique avec 5,5 G$ de fonds publics, après avoir promis que la transparence serait une priorité. Elle demande donc aux Québécois de lui accorder pratiquement une confiance aveugle en investhttps://s134.panelboxmanager.com:2096/cpsess5296643/webmail/paper_lantern/index.html?mailclient=roundcubeissant 3 G$ de leur bas de laine, et plus de 2,5 G$ provenant des gouvernements, dans cet ambitieux projet.

Lire sur Le Journal de Montréal