Antoine Robitaille / Le Devoir :

Québec — Quand il parle du Plan Nord, Jean Charest aime bien évoquer ces «ports en eaux profondes à notre extrémité nordique où mouilleront des navires en transit entre l’Europe et l’Asie», pour reprendre une phrase de son discours inaugural du 23 février. Dans le budget Bachand, on annonçait même des «études en vue de la construction» d’un tel port à Whapmagoostui-Kuujjuarapik, dans la baie d’Hudson.

Lire l’article sur le site du Devoir