Agence QMI :

Les toits frais, même dans des villes enneigées plusieurs mois par année comme Montréal, peuvent représenter des économies d’énergie et donc d’argent, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Concordia. Les chercheurs, Hashem Akbari et Mirata Hosseini, ont analysé la consommation en énergie de prototypes de bâtiments commerciaux de quatre villes, dont Montréal et Toronto.

Lire sur TVA Nouvelles

Université Concordia : Comment rester au frais tout en limitant les frais?