Reuters :

L’État américain de Washington a annoncé jeudi avoir déposé une plainte contre Monsanto à qui il demande des dommages et intérêts liés à la production de polychlorobiphényles (PCB) de 1935 à 1979.

Dans un communiqué, le procureur général de l’État de Washington affirme que Monsanto a produit des PCB « pendant des décennies tout en cachant ce qu’il savait des dégâts causés par ce produit chimique toxique à la santé humaine et à l’environnement ».

Un temps largement utilisés pour isoler les équipements électriques et dans les peintures et les mastics, les PCB ont été liés à des cas de cancer, des perturbations du système immunitaire et à d’autres problèmes de santé.

Monsanto, qui produit notamment des semences génétiquement modifiées et des pesticides, a jugé que la plainte déposée auprès de la Cour supérieure du comté de King était infondée.

« Cette affaire est hautement expérimentale, car elle cherche à attaquer un fabricant pour avoir vendu un produit chimique utile et légal il y a quatre à huit décennies de cela », a dit dans un communiqué le vice-président du groupe, Scott Partridge.

Lire sur ICI Radio-Canada