Taïeb Moalla / Le Journal de Québec :

Au lieu d’un tunnel hors de prix de 4 milliards $, le gouvernement du Québec devrait examiner l’hypothèse d’un troisième lien composé d’un pont-jetée et d’un tunnel qui se rejoindraient à l’île d’Orléans, selon le maire de Lévis.

Cette éventualité, évoquée en septembre dernier par l’ingénieur Jacques Huot, a été relancée jeudi par Gilles Lehouillier.
«Il faut se souvenir que le sol le plus friable est du côté de Québec, mais il n’y a pas de profondeur d’eau et il n’y a pas de bateaux qui passent, a-t-il rappelé. Peut-il y avoir une section pont et une section tunnel? Ça n’a jamais été regardé. Est-ce qu’on sauverait des coûts? C’est des éléments qu’il va falloir regarder si on veut pousser les analyses plus loin.»

Sol plus friable côté nord

Selon le maire, «il n’y a aucune contrainte pour le roc du côté de Lévis. Je suis convaincu que dans les 4 milliards $, il y a des coûts qui sont très forts en raison du sol plus friable du côté nord.»

M. Huot a évalué son projet à 3,1 milliards $ tout en estimant que le scénario de tunnel figurant dans l’étude du professeur Bruno Massicotte coûterait 5,3 milliards $, plutôt que les 4 milliards $ évoqués.

Lire sur Le Journal de Québec