Mathias Marchal / Journal Métro :

Depuis 50 ans, le frais de fonctionnement de la STM ont augmenté cinq fois plus vite que le nombre de kilomètres parcourus par la société de transport, selon une étude qui recommande la privatisation graduelle du réseau d’autobus. Dans une note qui sera rendue publique vendredi, l’Institut économique de Montréal (IEDM) remarque que les frais de fonctionnement de la STM ont augmenté de 314% depuis 1966, et ce, même en éliminant le facteur inflation. En parallèle, le nombre de kilomètres parcourus annuellement par les métros et les autobus n’a augmenté que de 57%, soit cinq fois moins vite.

Conséquence de cet écart: le coût de chaque kilomètre parcouru par la STM a augmenté de 163% depuis 50 ans. En comparaison, quand l’ancêtre de la STM était géré par le privé, entre 1933 et 1950, le coût de fonctionnement par kilomètre parcouru avait baissé de 17%, écrit l’IEDM.

Lire sur Le Journal Métro