Michel Jean / TVA Nouvelles :

Les montagnes Blanches avec leurs sommets vertigineux offrent un spectacle unique dans l’est de l’Amérique. Le projet Northern Pass prévoit y faire passer une ligne de haute tension pour acheminer l’électricité du Québec. Pour calmer l’opposition, les promoteurs, Hydro-Québec et l’Américaine Eversource, ont dû accepter d’enfouir les lignes de hautes tensions dans la région considérée comme un joyau environnemental. Plus de 100 kilomètres passeront sous terre, un procédé couteux qu’Hydro-Québec a toujours refusé d’appliquer au Québec.

«Il y avait une grande préoccupation dans la population face au projet à cause de ses impacts sur l’environnement, sur la nature», explique le gouverneur du New Hampshire, Chris Sununu. Contrairement à sa prédecesseure démocrate, le gouverneur républicain nouvellement élu appuie fermement Northern Pass. Et il croit que l’enfouissement des lignes constitue un élément clé de l’acceptation sociale du transport de l’électricité québécoise vers les États-Unis. «Les promoteurs ont bien fait de répondre aux inquiétudes des gens, ajoute-t-il. J’ai été en affaires dans la région et je suis bien placé pour comprendre l’importance de ces questions pour la population. »

Lire sur TVA Nouvelles

L’actualité : Northern Pass: le gouverneur Sununu promet d’en être le plus grand promoteur

ICI Radio-Canada : Le gouverneur du New Hampshire fervent défenseur du projet Northern Pass d’Hydro-Québec