La Presse Canadienne :

Le projet de pipeline Énergie-Est, contesté par plusieurs intervenants au Québec, est maintenant utilisé par le Bloc québécois pour mousser l’indépendance du Québec. Le président du Bloc, Mario Beaulieu, et deux de ses collègues députés se rendent dimanche à proximité du trajet prévu du pipeline et de l’unique prise d’eau potable de Repentigny, à l’est de Montréal, pour faire valoir leur point.

Lire sur Le Devoir

Pétition : Ne pas transformer le Québec en autoroute du pétrole des sables bitumineux