Patrick Bellerose / Le Journal de Québec :

DRUMMONDVILLE | Le chef du Parti québécois veut faire du Québec une «nation verte» et demandera un mandat clair aux Québécois pour s’opposer au projet d’oléoduc Énergie Est lors des élections de 2018.

Jean-François Lisée a annoncé ses couleurs, dimanche, dans un discours prononcé lors d’un Conseil national du PQ à Drummondville.

«Laissez-moi vous dire ce qui va voir le jour, sous un gouvernement du Parti québécois. L’énergie verte. L’économie verte. L’innovation verte. Une nouvelle vague d’entrepreneuriat vert sur tout le territoire. Une nation verte», a énuméré le chef péquiste dans ce premier discours devant ses militants depuis l’échec de la convergence avec Québec solidaire.

S’il devient premier ministre, Jean-François Lisée conservera d’ailleurs la responsabilité du développement durable, en plus de créer un comité interministériel sur le virage vert.

Lire sur Le Journal de Québec

La Presse : Lisée promet «un budget du virage vert»

Radio-Canada : PQ : diversité, jeunesse et environnement au coeur du Conseil national

L’actualité : GES: Le gouvernement Couillard prend du retard dans ses objectifs