ICI Radio-Canada :

Le groupe environnementaliste Coalition Saint-Laurent dénonce la faible protection accordée aux milieux marins dans le projet de loi 106. C’est ce qu’elle tente de démontrer dans un mémoire déposé dans la cadre de Commission parlementaire sur ce projet de loi sur les hydrocarbures. Selon le porte-parole du groupe, Sylvain Archambault, le projet de loi ouvre la porte à des activités d’exploration et d’exploitation pétrolière aux îles de la Madeleine et sur le littoral sud de la Gaspésie, du cap Gaspé jusqu’à l’extrémité ouest de la baie des Chaleurs. « Si [le projet de loi] est adopté, la Loi sur les hydrocarbures ouvrira la porte à ce que des activités d’exploration et d’exploitation pétrolières puissent se dérouler [entre autres] dans la baie des Chaleurs, dans la baie de Gaspé, et dans les lagunes des îles de la Madeleine », soutient le porte-parole de la Coalition, Sylvain Archambault.

Lire sur ICI Radio-Canada