Jean-François Nolet, Frédéric Côté et Jean-François Samray, vp de l’Association canadienne de l’énergie éolienne; dg du Technocentre éolien; pdg de l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable / Opinion, Le Soleil :

Le premier défi sera la consolidation d’une industrie manufacturière éolienne performante

Le portrait de la situation de l’industrie éolienne en Gaspésie présenté récemment semble juste à bien des égards, mais sa conclusion, elle, est beaucoup trop hâtive. Ce n’est pas la fin pour l’éolien au Québec, loin de là. Des défis se dressent à court terme devant l’industrie, certes, mais il existe de très bonnes raisons pour les aborder avec optimisme. L’industrie éolienne doit faire la fierté des Gaspésiens et de l’ensemble des Québécois. Le Québec a pris une longueur d’avance en Amérique en créant une industrie pour cette source d’énergie qui est, à l’heure actuelle, le mode de production d’électricité le plus mis en service au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Lire sur La Presse