Fannie Olivier / La Presse Canadienne :

L’Office national de l’énergie (ONÉ), dont la réputation a été mise à rude épreuve ces dernières années, prend des mesures pour redorer son blason. L’organisme qui réglemente notamment la construction de pipelines annonce qu’il met en place un programme de divulgation confidentielle pour permettre aux lanceurs d’alerte de dénoncer des situations problématiques sans crainte de représailles.

Lire sur La Presse