La Presse Canadienne :

L’Ontario a adopté mercredi le projet de loi qui officialise son entrée dans le Système de plafonnement et d’échange de droits d’émissions (Spede), communément appelé «bourse du carbone», et la province rejoindra ainsi le Québec et la Californie dès janvier prochain. Cette nouvelle initiative pour lutter contre les changements climatiques devrait se traduire, pour les consommateurs ontariens, par une hausse d’environ 5 $ par mois de la facture de chauffage résidentiel et par une augmentation d’environ 4,3 cents du prix du litre d’essence.

Lire sur La Presse