AFP :

La planète a besoin d’un changement de trajectoire radical si elle veut atteindre les objectifs climatiques ambitieux contenus dans l’accord de Paris, a prévenu jeudi l’agence environnementale des Nations unies. Le Programme des Nations unies pour l’environnement précise que la planète doit retrancher entre 12 et 14 milliards de tonnes métriques à ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, si elle veut pouvoir espérer limiter le réchauffement de la planète à deux degrés Celsius.

C’est l’objectif stipulé par l’accord de Paris, qui entrera en vigueur vendredi après avoir été ratifié beaucoup plus rapidement que prévu par les pays du monde. Le PNUE explique que cette quantité de gaz à effet de serre correspond à 12 fois les émissions annuelles du secteur des transports des 28 membres de l’Union européenne, y compris l’aviation.

Lire sur La Presse

L’accord de Paris entre en vigueur

AFP:

Moins d’un an après son adoption à Paris par 195 pays, le premier accord mondial pour éviter un emballement des dérèglements climatiques est entré en vigueur vendredi, à trois jours du début de la COP22 de Marrakech, où il sera question de son application.

« Cette entrée en vigueur rapide est un signal politique clair confirmant que tous les pays du monde sont engagés en faveur d’une action décisive contre le changement climatique », soulignent dans un communiqué Patricia Espinosa, la responsable climat à l’ONU, et Salaheddine Mezouar, le ministre marocain des Affaires étrangères, qui présidera la COP22.

Lire sur La Presse

Pour chaque tonne d’émissions de CO2, 3 mètres carré de glace arctique s’évaporent