Isabelle Pion / La Tribune :

(Sherbrooke) L’Université de Sherbrooke adoptera une politique dans laquelle elle se positionnera clairement contre les investissements en matière d’énergies fossiles. Le travail est amorcé depuis quelques années déjà, explique le directeur général de la Fondation de l’Université de Sherbrooke et du service des relations avec les diplômés, François Dubé.

Rappelons que la semaine dernière, des étudiants ont interpellé sur cette question les quatre candidats à la course au rectorat, soit Pierre Cossette, Alain Webster, Sébastien Lebel-Grenier et Bruno-Marie Béchard Marinier.

Le mouvement Solidarité étudiante contre les oléoducs, un comité qui regroupe une soixantaine d’étudiants, réclame que l’institution retire ses investissements des énergies fossiles, comme l’a annoncé l’Université Laval récemment. Les instances concernées sont la Fondation de l’UdeS, qui gère l’argent des donateurs, et le comité de retraite, qui gère le régime de retraite des employés.

Lire sur La Tribune