Steeve Alain / Courrier de Portneuf :

L’UPA de Portneuf s’oppose au passage du pipeline Énergie Est sur les terres des producteurs qu’elle représente. L’un d’eux, Charles Trottier, de Deschambault-Grondines, craint pour sa ferme biologique et dit un «non catégorique» à TransCanada. Plus de 240 propriétaires de terres agricoles et forestières sont concernés directement par Énergie Est dans la MRC de Portneuf. Selon Philippe Alain, président de l’UPA Portneuf, il s’agit de la MRC la plus touchée en nombre de propriétaires. Charles Trottier, de Deschambault-Grondines, verrait ses terres traversées par le pipeline, sur une distance de 6 acres sur la ferme familiale et sur 4 autres acres sur la terre de la Fromagerie des Grondines, dont il est copropriétaire.

Lire sur le Courrier de Portneuf