La Presse Canadienne :

Vous pourriez un jour recharger votre téléphone intelligent en urinant dans une nouvelle pile à combustible développée par des chercheurs britanniques. Cette « pile à combustible microbienne », plus petite que des appareils similaires, utilise les processus biologiques naturels des bactéries « électriques » pour transformer la matière organique, comme l’urine, en électricité. L’urine traverse la pile microbienne, ce qui enclenche la réaction. L’électricité générée par les bactéries peut alors être stockée ou utilisée directement pour alimenter des appareils électriques.

Lire sur le Huffington Post