La Presse Canadienne :

L’usage actuel de l’imidaclopride «ne peut durer» et les niveaux de ce pesticide de la catégorie des néonicotinoïdes relevés dans les cours d’eau et les milieux aquatiques sont nocifs pour des insectes aquatiques, comme les éphémères et les moucherons, qui représentent une importante source de nourriture pour les poissons, les oiseaux et d’autres animaux, indique une évaluation de Santé Canada.

Les pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes sont homologués au Canada depuis plusieurs années et ont remplacé d’anciens pesticides qui présentaient des risques plus importants pour la santé et l’environnement.

Ces pesticides ont été sous haute surveillance ces dernières années quant à leur impact potentiel sur les populations d’abeilles. Le gouvernement provincial de l’Ontario a restreint l’usage de l’imidaclopride l’an dernier, tout comme quelques pays européens.

Lire sur La Presse