Alexandre Shields / Le Devoir :

Alors que l’industrie des pesticides affirme que ses produits sont essentiels pour assurer la sécurité alimentaire d’une population mondiale en pleine croissance, un nouveau rapport de l’ONU conclut qu’il s’agit carrément d’un mythe. Qui plus est, ces produits toxiques posent des risques majeurs pour la santé et l’environnement.

Le rapport présenté ce mercredi au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies critique sévèrement le recours à grande échelle aux pesticides dans toutes les régions du monde, au nom de la productivité de l’agriculture industrielle.

Les auteurs accusent directement la puissante industrie qui commercialise ces produits de nier systématiquement les risques et les impacts des pesticides pour la santé humaine et l’environnement. Les multinationales auraient aussi recours à des stratégies de marketing « non éthiques et agressives », en plus de mener d’intenses campagnes de lobbying auprès des gouvernements dans le but de « bloquer » les réformes et les restrictions sur l’utilisation des pesticides.

Lire sur Le Devoir