AFP :

Les maires des plus grandes villes du monde se réunissent mercredi pour trois jours à Mexico pour tenter de lutter contre le dérèglement climatique et faire front face au président américain élu Donald Trump, climatosceptique déclaré.

Le Cities 40 (C40), le plus grand réseau de villes mondiales, sera présidé pour la première fois par la maire de Paris Anne Hidalgo, qui succède au maire de Rio de Janeiro (Brésil) Eduardo Paes à la tête de l’organisation.

Mme Hidalgo s’est engagée à lutter «pour que les plus grandes et influentes villes du monde se mobilisent pour faire respecter l’accord de Paris» sur le climat conclu il y a presque un an, à l’issue de la COP21.

«À Mexico, Paris et d’autres villes pionnières annonceront de nouvelles mesures de lutte contre la pollution de l’air», indique la maire de la capitale française.

Ce sommet sera également l’occasion de partager des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et créer des villes «écologiques et vivables» pour les citoyens, selon les organisateurs qui s’apprêtent à accueillir plus de 60 maires parmi les plus influents.

Lire sur TVA Nouvelles

Une rencontre fédérale-provinciale le 9 décembre pour discuter du climat

La Presse Canadienne :

Le premier ministre Justin Trudeau confirme qu’il convoque à Ottawa le 9 décembre les premiers ministres des provinces et territoires, mais aussi les dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis, pour discuter d’environnement.

Lors de leur précédente rencontre fédérale-provinciale, le 3 mars dernier, les premiers ministres avaient lancé les travaux pour l’élaboration d’un « cadre pancanadien » en matière de « croissance propre et de changements climatiques ».

Dans un communiqué publié mardi, le gouvernement fédéral indique que lors de la prochaine rencontre du 9 décembre, « les premiers ministres chercheront à finaliser ce cadre et à confirmer les mesures nécessaires à sa mise en oeuvre ».

Lire sur La Presse

Ajout :

Les maires des grandes villes se mobilisent à Mexico contre le réchauffement

AFP :

Les maires des grandes villes du monde ont présenté jeudi à Mexico leurs recommandations pour réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre, sous peine de «payer le prix de l’inaction» et de voir l’objectif mondial des 2°C de réchauffement dépassé.

«Au scepticisme dont font preuve certains chefs d’État, à la lâcheté qui en paralyse d’autres, nous répondons par l’action et en suivant une seule méthode qui consiste à abattre les murs et à bâtir des ponts» a déclaré en espagnol la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de son premier discours de présidente du Cities 40 (C40).

«Les villes sont à l’avant-garde du changement (…) mais nous devons agir vite», a martelé Mme Hidalgo, avant de recevoir en guise d’intronisation un bonzaï des mains du maire de Rio Eduardo Paes, qui l’a précédée à la tête de l’organisation.

Le C40, qui rassemble désormais 90 villes – dont Rio, Caracas, New York, Paris, Dakar, Johannesburg, Addis Abeba, Séoul, Pékin, Shanghai, Athènes, Istanbul ou Londres -, représente au total 650 millions de personnes et 25% du PIB mondial.

Lire sur La Presse