Boris Proulx / Le Journal de Québec :

L’installation de panneaux solaires peut générer de l’électricité et chauffer l’eau

Il est possible de se débrancher du réseau électrique en ne sacrifiant que quelques électroménagers, selon des entrepreneurs des Laurentides qui proposent une maison solaire conçue pour l’hiver québécois.
«On peut couper Hydro dans nos maisons aujourd’hui», se targue Alain Culis, qui a mis au point un modèle de maison préfabriquée autosuffisante en électricité à partir de Rivière-Rouge, dans les Laurentides, et qu’il rêve d’exporter jusqu’en Afrique.

Sa recette pour débrancher sa maison d’Hydro-Québec: l’orienter vers le sud-ouest, y poser un panneau solaire pour générer de l’électricité et un autre pour chauffer l’eau, couplé à un poêle à granule de bois pour les temps froids.

Toutefois, seules les maisons bien isolées peuvent se permettre de se passer d’un raccordement au réseau.

«Toutes les maisons peuvent être solaires, mais celles qui ne sont pas conçues pour être bien isolées ont besoin de deux fois plus de panneaux, et ça coûte deux fois plus cher», selon M. Culis, qui calcule le coût de l’autonomie en électricité à 18 000 $ pour la petite maison de 865 pi2 de sa fabrication.

Lire sur Le Journal de Québec

L’Information du Nord : Une maison fabriquée chez nous fait fureur