Martin Croteau / La Presse :

(Québec) Même si Philippe Couillard martèle depuis un an que «l’avenir du Québec n’est pas dans les hydrocarbures», son gouvernement continue de soutenir des projets pétroliers et gaziers. Y compris ceux de Pétrolia, l’entreprise avec qui il est engagé dans un bras de fer depuis des mois. Un document obtenu par le Parti québécois révèle que par l’entremise de son fonds Capital Mines Hydrocarbures, Investissement Québec a investi 5 millions depuis mai 2015 dans la société Junex, qui pilote le projet pétrolier Galt. Ce fonds a également servi à injecter plus de 12 millions depuis septembre 2015 pour soutenir le projet Bourque de Pétrolia, une entreprise en conflit ouvert avec Québec.

Lire sur La Presse