ICI Radio-Canada :

Les chauffeurs d’autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO) ont voté massivement pour un mandat de grève, dimanche.

Plus de 98 % des votants se sont prononcés en faveur d’un mandat de grève, ce qui permet au Syndicat uni du transport en Outaouais de déclencher une grève avec un préavis de 72 heures. Le mandat est valide pour 60 jours.

Les chauffeurs d’autobus déplorent que leurs conditions de travail se dégradent. La question des horaires fait partie des points qui achoppent, selon le syndicat.

Le président du Syndicat, Félix Gendron, est « fier » d’avoir obtenu ce mandat. Impossible toutefois de savoir si une grève pourrait être déclenchée sous peu par les membres.

Lire sur ICI Radio-Canada