ICI Radio-Canada :

Le député fédéral de St. John’s-Est, Nick Whalen, suggère aux manifestants qui occupent le chantier de Muskrat Falls, au Labrador, de manger « moins de poissons » s’ils sont inquiets du taux de mercure méthylé qu’ils pourraient contenir après l’inondation prochaine d’un bassin.

C’est du moins ce que le député a écrit sur sa page Twitter, dimanche après-midi. C’est un message adressé aux centaines de manifestants qui craignent que l’inondation, une étape préparatoire à l’ouverture du barrage, ne contamine les poissons dans les cours d’eau environnants.

Il croit également qu’un plan doit être mis en place pour garantir un minimum d’impact sur la population avoisinnante au projet hydroélectrique et que celle-ci ait accès à de la nourriture en cas de contamination. Cela nécessitera, selon lui, que des tests soient effectués régulièrement afin de mesurer les taux de mercure méthylé.

Lire sur ICI Radio-Canada

Les manifestants à Muskrat Falls courent des risques, selon Nalcor

La Presse Canadienne :

Le promoteur du projet de barrage hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, dit s’inquiéter de la sécurité des manifestants qui ont investi le chantier de construction en fin de semaine. Dans un communiqué publié lundi, Stan Marshall, président de la société de la Couronne Nalcor Energy, soutient qu’une cinquantaine de manifestants se sont introduits sur le chantier samedi et ont occupé des camps de travailleurs. L’entreprise a alors évacué environ 700 travailleurs du secteur.

Selon M. Marshall, une vingtaine de manifestants se sont ensuite dirigés vers le chantier proprement dit, ce qui poserait des risques pour leur sécurité et celle des travailleurs.

Lire sur La Presse