Agence QMI :

La société responsable du projet hydroélectrique de Muskrat Falls au Labrador a décidé d’évacuer ses travailleurs après qu’une cinquantaine de manifestants innus et inuits se soient infiltrés sur le site samedi après-midi.

L’évacuation a commencé samedi soir, soit quelques heures après l’occupation du chantier par les manifestants, et s’est poursuivie dimanche. Quelque 700 employés ont été escortés à l’extérieur du site à bord de plusieurs autobus et des vols nolisés ont été affrétés pour les ramener chez eux. L’évacuation des travailleurs s’est faite sous la supervision de la GRC. Les manifestants se sont introduits sur le chantier samedi après avoir coupé des cadenas et y étaient encore dimanche. Environ 150 autres se tenaient à l’extérieur du chantier et en bloquaient l’accès, ont rapporté des médias, dont le réseau de télévision autochtone APTN.

Lire sur TVA Nouvelles

Muskrat Falls : 700 travailleurs évacués du chantier à cause d’une occupation

ICI Radio-Canada avec CBC et La Presse Canadienne :

Environ 700 travailleurs ont été évacués du chantier de la centrale hydro-électrique de Muskrat Fall, au Labrador, pendant que des manifestants continuent d’occuper l’emplacement. Les protestataires, qui sont contre l’inondation du réservoir, disent de leur côté être fiers d’avoir été entendus. Nalcor Energy, la société d’État qui gère ce projet de plusieurs milliards de dollars, a expliqué, par voie de communiqué, que cette mesure d’évacuation avait été prise pour des raisons de sécurité.

Selon l’entreprise, une cinquantaine de manifestants occupaient encore les lieux, 24 heures après être entrés dans le chantier en forçant l’entrée principale.

Lire sur ICI Radio-Canada