ICI Radio-Canada :

À North Bay, plus d’une quarantaine de personnes se sont rassemblées samedi pour protester contre le projet de pipeline Énergie Est de Transcanada.

TransCanada souhaite acheminer quotidiennement plus d’un million de barils de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Le tracé du pipeline Énergie Est proposé par la compagnie albertaine passe sous le lac Trout, la source d’approvisionnement en eau potable de North Bay qui est l’une des seules villes à s’opposer à ce projet.

Une conversion risquée

Pour les manifestants la conversion de l’actuel gazoduc en oléoduc est risquée.

« Un oléoduc qui est moderne, bien conçu, ce serait possible, mais la conversion d’un pipeline qui a 40 ans et qui a été conçu pour le gaz naturel et non pour quelque chose de très pesant comme le bitume dilué, peut-être si c’est bien construit, mais c’est déjà mal conçu », estime Marc Tessier du regroupement Arrêtons Énergie Est North Bay qui a organisé le rassemblement.

Il s’inquiète surtout des risques de déversements et de fuites dans l’environnement.

Lire sur ICI Radio-Canada