ICI Radio-Canada :

Pour célébrer le début du mois de l’arbre, plus de 2000 manifestants, qui ont à coeur la pérennité de l’industrie forestière, ont marché, dimanche, à Saint-Félicien. L’industrie, déjà durement touchée par la crise des 10 dernières années, se dit victime d’une campagne de salissage de la part de Greenpeace. Les manifestants veulent que le gouvernement soit davantage à l’écoute de l’entreprise que des groupes environnementalistes. « En général, je pense que Greenpeace fait un peu de désinformation de temps en temps. C’est bon qu’on remette les pendules à l’heure », croit un manifestant.

Lire sur ICI Radio-Canada