Le Devoir :

Pour compenser la destruction d’habitats fauniques causée par la construction du nouveau pont Champlain, Ottawa réhabilitera à ses frais l’île Lapierre afin d’y améliorer des lieux de fraie pour les poissons et les sites de reproduction des oiseaux. Située dans la rivière des Prairies, l’île Lapierre appartient depuis 2008 à la Ville de Montréal, qui l’a achetée d’un promoteur pour 4 millions.

Lire sur Le Devoir