AFP :

Le marsouin du Pacifique, le plus petit cétacé du monde, est sur le point de disparaître ont alerté mercredi des scientifiques qui n’ont dénombré que trente spécimens dans les eaux du golfe du Mexique.

En dépit des efforts de la Marine mexicaine, l’espèce est victime des filets dérivants utilisés par les contrebandiers de totoaba, un poisson également en danger d’extinction.

«La situation, qui était déjà désespérée, s’est encore aggravée malgré les efforts de conservation mis en place», indique dans son rapport le comité international pour la sauvegarde de la «vaquita» (CIRVA).

«Au rythme actuel, la vaquita aura probablement disparu d’ici 2022, à moins que l’interdiction des filets soit maintenue et respectée» ajoute le communiqué.

Une analyse acoustique des eaux du golfe de Californie a mis en évidence qu’en novembre il ne restait plus qu’environ 30 spécimens, selon le rapport.

Une précédente étude réalisée entre septembre et décembre 2015 avait dénombré 60 marsouins dans ces eaux. Ils étaient une centaine en 2014 et le double en 2012.

Lire sur La Presse