Denis Villeneuve / Le Quotidien :

L’année 2017 devrait être celle de grands changements dans le dossier de la gestion des matières résiduelles au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La fermeture du site d’enfouissement AES de Chicoutimi, exploité par la firme Matrec, est prévue le30 novembre. Saguenay et la MRC du Fjord-du-Saguenay achemineront alors leurs matières au site d’enfouissement d’Hébertville-Station. La municipalité du Lac-Saint-Jean exploitera le seul site d’enfouissement régional en vertu de l’entente signée en novembre 2015.

Le tonnage de déchets à enfouir devrait augmenter pour passer de 70 000 à environ 180 000 tonnes en ajoutant les 105 000 tonnes provenant de Saguenay et de la MRC.

Stéphanie Fortin, porte-parole de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean (RMR), rappelle qu’en mai dernier, une démarche de consultation auprès des populations avoisinantes concernant l’agrandissement du site d’Hébertville-Station a été réalisée. Les conclusions devraient être livrées au printemps prochain.

Mme Fortin précise que l’agrandissement du site d’Hébertville-Station nécessite un processus étalé sur plusieurs années puisqu’il est soumis aux règles d’évaluation environnementale du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), ce qui implique plusieurs années de travail.