Anne-Marie Provost / ICI Radio-Canada :

Un promoteur qui souhaite faire transiter de la marchandise par camions et trains sur son terrain vers le Port de Montréal voit ses projets contrecarrés par des changements apportés à la réglementation de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, a appris Radio-Canada. L’arrondissement a d’autres ambitions pour ce secteur. Charles Raymond a acheté son terrain pour la somme de 20 millions de dollars en janvier dernier, avec l’intention d’en faire un pôle d’envergure pour l’exportation de marchandises. Le vaste lot de près de 240 000 mètres carrés est un emplacement de choix, proche du fleuve et des cargos maritimes du port de Montréal.

Lire sur ICI Radio-Canada