AFP :

Les chefs des principales agences spatiales mondiales, réunis dimanche à New Delhi, ont décidé de se coordonner pour développer «un système de mesure» des émissions de gaz à effet de serre s’appuyant sur des satellites d’observation, a annoncé l’agence spatiale française CNES. Dans la foulée de l’accord de Paris de décembre qui prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, ils ont réaffirmé «le rôle majeur des satellites pour contrôler ces engagements», a indiqué à l’AFP Jean-Yves Le Gall, président du CNES.

Lire sur TVA-Nouvelles