Isabelle Ducas / La Presse :

Une Montréalaise demande à la Société de transport de Montréal (STM), au nom de tous les usagers, plusieurs millions de dollars en dédommagements, en raison des nombreux retards du service de métro et d’autobus ces dernières années.

Dans une demande de recours collectif déposée jeudi à la Cour supérieure du Québec, Marion Croteau, abonnée de la STM, exige le remboursement de 15 % du coût des titres de transport mensuels achetés depuis le 1er mars 2014, en plus de réclamer d’autres montants pour compenser, par exemple, des frais de taxis ou des retards au travail.

Si le recours est autorisé et si les compensations demandées sont accordées, les coûts pourraient approcher 200 millions pour la STM. Le remboursement de 15% pour une période de 35 mois représenterait environ 435$ pour chaque détenteur d’un titre de transport mensuel à prix régulier.

Selon l’avocat Michael Simkin, de la firme Légal Logik, qui représente la plaignante, les retards des services de transport en commun sont de plus en plus fréquents à Montréal depuis quelques années.

Lire sur La Presse