AFP  :

Plus de 200 espèces d’oiseaux dont l’habitat se trouve dans six pays en développement risquent une extinction rapide, mais ne figurent pas sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), selon une étude publiée mercredi.

Cette étude, parue dans la revue américaine Science Advances, a cartographié les changements dans l’utilisation des sols qui entraînent une réduction de l’habitat de plus de 600 espèces d’oiseaux dans des forêts au Brésil, en Colombie, en Amérique centrale, à Sumatra, à Madagascar et en Asie du sud-est.

Seules 108 de ces espèces sont actuellement inscrites sur la liste rouge de l’UICN, mais 210 autres, qui sont menacées d’une extinction accélérée, n’y apparaissent pas, et ce malgré l’étendue et le rythme de disparition de leur habitat mis en évidence récemment par des observations satellitaires.

Lire sur La Presse