André Bisson, Québec / Opinion, Le Soleil :

Depuis nombre d’années, on cultive de moins en moins bio, de plus en plus chimique. Ce chimique on l’a essayé, en masse! Résultats? Pesticides dans nos assiettes, pollution de l’eau, appauvrissement des sols, appauvrissement de l’essentielle biodiversité, atteinte aux abeilles et autres butineurs… Et encore? Illusions temporaires de productivité, fabrication et transports polluants, épandages dangereux, cancers liés aux pesticides… selon de sérieuses études. Bayer, en achetant Monsanto, déclare vouloir travailler pour le bien du monde entier. Mon oeil! Ils sont là pour l’argent d’abord, ce qui porte assurément atteinte à la conscience. L’agriculture chimique est mortelle, alors que nos campagnes devraient respirer la diversité, la santé, le goût d’y aller… comme autrefois.

Lire sur Le Soleil