Thomas Gerbet / ICI Radio-Canada :

EXCLUSIF – Dix ans après avoir promis de s’attaquer aux conduites d’eau en plomb, potentiellement à risque pour la santé, Montréal accuse un gros retard. La Ville va quatre fois moins vite que prévu pour les remplacer, selon les données compilées par Radio-Canada. Le comité exécutif promet de voter des mesures, demain, pour tenter de corriger le tir. En 2006, Montréal s’est engagée à remplacer, en 20 ans, les conduites d’eau en plomb encore présentes sur son territoire. Le nombre de bâtiments ainsi raccordés est encore estimé à plus de 60 000. Arrivée à mi-parcours, la Ville n’en a changé que 8000. À ce rythme, il faudrait attendre la fin du siècle avant de réaliser l’objectif initialement prévu pour 2026.