Agence QMI :

Le Parti québécois a dénoncé le refus du gouvernement Couillard à sa demande de questionner les représentants d’Hydro-Québec et de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (la CNESST) au sujet des décès de travailleurs survenus au cours des dernières années sur le chantier de la rivière Romaine, sur la Côte-Nord.

Les députés péquistes Harold Lebel, Lorraine Richard et Marc Bourcier ont fait une sortie publique, mercredi, pour faire part de leurs inquiétudes.

«Il ne faut pas oublier qu’Hydro-Québec est une société d’État. Ça nous appartient. Les députés de l’Assemblée nationale, on a le devoir d’interroger Hydro-Québec quand il y a des cas comme ça. On parle de morts d’hommes, on parle de décès, et on parle de familles qui ont besoin de réponses», a indiqué Harold Lebel, député de Rimouski.

Lire sur TVA Nouvelles

Santé et sécurité : Hydro-Québec ouvre la porte aux syndicats à la Romaine

Vincent Larin / ICI Radio-Canada :

Hydro-Québec autorise la présence de trois représentants syndicaux en matière de prévention sur le chantier de la Romaine.

La FTQ-Construction avait formulé cette demande à la société d’état à la suite de la mort du travailleur Luc Arpin, le quatrième à perdre la vie sur ce chantier.

Ces nouveaux représentants s’ajoutent aux conseillers en prévention des entrepreneurs et aux 7 conseillers en santé et sécurité qu’emploie déjà Hydro-Québec à la Romaine.

Le porte-parole d’Hydro-Québec Mathieu Rouy, souligne que ces représentants syndicaux feront rapport de leurs observations au quotidien à Hydro-Québec.

« C’était en discussion avec les centrales syndicales et ça a été décidé d’un commun accord. Ce sont des pratiques qui ne se faisaient pas au Québec à ce moment-ci. Maintenant on intègre ces éléments de plus, toujours dans l’objectif de rendre nos chantiers plus sécuritaires », explique-t-il.

Lire sur ICI Radio-Canada