Lise Gobeille / Le Devoir :

Cette chronique auparavant appelée « Jardins » a maintenant un nouveau nom, « Le coin vert ». Un changement qui s’inscrit dans notre volonté de ratisser plus large en traitant désormais d’une grande diversité de sujets liés au monde végétal. Ainsi, nous aborderons notamment des thèmes reliés à la santé, à l’agriculture urbaine, aux phytotechnologies, à la biodiversité, à l’intégration sociale, sans pour autant délaisser les jardins et les plantes, promis ! Au plaisir de cultiver ensemble la belle saison.

La ruelle verte, une tendance en expansion depuis une dizaine d’années, joue un rôle important dans le développement de nos villes. Lieu de rencontre par excellence entre voisins, elle est également le terrain de jeu idéal pour les enfants et un espace à verdir pour diminuer les îlots de chaleur, gérer les eaux pluviales et augmenter la biodiversité.

Envie d’une ruelle verte derrière chez vous ? Pour développer un projet, depuis quelques années, on peut compter sur l’appui des éco-quartiers et des arrondissements. Mais d’abord, l’origine de la ruelle verte à Montréal et l’état de la situation.

Lire sur Le Devoir