ICI Radio-Canada :

L’inondation prochaine du réservoir du projet hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, met en lumière la dispersion de méthylmercure dans l’environnement. Le mercure est un métal présent naturellement dans l’environnement. Il émane des rochers, du sol et des volcans depuis des centaines de milliers d’années, et se disperse ensuite dans les sols, les eaux et les sédiments.

Les activités humaines, comme l’exploitation minière ou la combustion de déchets, engendrent également des rejets de mercure dans l’environnement. Lorsqu’il se trouve dans le sol, le mercure pose relativement peu de danger. C’est lorsque le sol est inondé, comme dans le cas des réservoirs hydrauliques, que les bactéries et les champignons commencent « à digérer » la matière solide comme la végétation. Le mercure inorganique se change alors en sa forme la plus toxique : le méthylmercure.

Lire sur ICI Radio-Canada