La Presse Canadienne :

Le groupe Nature Québec se dit déçu de la décision rendue par la Cour supérieure vendredi dans le controversé dossier d’exploration pétrolière dans l’île d’Anticosti. Selon le groupe écologique, le jugement a pour effet de mettre le projet sur le « respirateur artificiel » jusqu’au printemps prochain. Sophie Gallais, la responsable de la campagne Anticosti au sein du mouvement, affirme que dans les faits, aucune véritable décision n’a été prise et que la menace sur Anticosti plane toujours.

Lire sur le Huffington Post

Anticosti: les partenaires de Pétrolia devront payer

La Presse Canadienne :

Ressources Québec et Saint-Aubin n’auront pas à verser 13 millions de dollars dans Hydrocarbures Anticosti, comme le réclamait Pétrolia, a tranché vendredi le juge Martin Castonguay, de la Cour supérieure du Québec. Le juge Castonguay a cependant accueilli favorablement certains des arguments de Pétrolia et a exigé que la filiale d’Investissement Québec et Saint-Aubin versent, jusqu’en mai 2017, les fonds nécessaires pour permettre à Pétrolia d’assurer certains besoins primaires sur l’île d’Anticosti et pour maintenir certains emplois en place.

Lire sur La Presse

Forages sur Anticosti: Pétrolia étudie ses options