La Presse Canadienne :

Le musicien canadien Neil Young demande au président des États-Unis, Barack Obama, d’intervenir afin que cesse la « répression » des opposants à la construction d’un oléoduc au Dakota du Nord.

L’artiste âgé de 71 ans et sa conjointe, l’actrice Daryl Hannah, écrivent sur Facebook que cette manifestation à la réserve autochtone de Standing Rock est un signal d’alarme. Ils reprochent aux forces de l’ordre de protéger les intérêts des promoteurs.

Young s’est également attaqué au président désigné Donald Trump, en l’étiquetant de « président surprise ».

Lire sur ICI Radio-Canada

Pipeline Dakota Access : « Ça te rend malade et ça te donne des frissons », chante Neil Young