Hélène Baril / La Presse :

La Public Utilities Commission du New Hampshire, qui est l’équivalent de la Régie de l’énergie au Québec, a refusé l’offre d’Hydro-Québec et de son partenaire américain Eversource de réserver à cet État une petite partie de l’électricité qui transitera par la future ligne Northern Pass à destination du Massachusetts et du reste de la Nouvelle-Angleterre.

Cette proposition va à l’encontre de la réglementation qui interdit que la même entité produise, transporte et distribue de l’électricité au New Hampshire, a statué la commission.

Ce revers a réjoui les opposants au projet de Northern Pass, mais il n’est pas fatal, a expliqué hier le porte-parole d’Eversource, Martin Murray. Cette offre avait été faite « à la demande de gens d’affaires et de plusieurs intervenants du New Hampshire qui voulaient profiter eux aussi des avantages économiques du projet », a-t-il précisé dans un courriel.

Hydro-Québec et Eversource visent le marché de Boston, au Massachusetts, avec leur projet Northern Pass qui traverse tout le New Hampshire. Ils sont sur le point de soumettre une proposition finale à l’appel d’offres de l’État du Massachusetts, qui veut conclure un contrat à long terme pour l’achat d’énergie renouvelable.

Lire sur La Presse