AFP :

OSLO – La Norvège, gros producteur d’hydrocarbures, va viser la «neutralité carbone» dès 2030, 20 ans plus tôt que prévu, a décidé le Parlement norvégien, une conséquence, très onéreuse selon le gouvernement, de l’accord de Paris sur le climat. Malgré les réticences du gouvernement de droite, minoritaire au Parlement, les députés norvégiens ont adopté mardi soir par 54 voix contre 47 une résolution avançant de 2050 à 2030 l’objectif de ramener à zéro le volume net d’émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Lire sur Le Journal de Québec