La Presse Canadienne :

Les voyageurs qui roulent en véhicule électrique pourront compter sur un deuxième corridor de bornes de recharge reliant le Québec aux États-Unis, ont annoncé lundi le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le gouverneur de l’État du Maine, Paul LePage, à l’occasion de la conférence annuelle des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada, à Boston. Le tracé dévoilé compte 10 bornes de recharge et relie la ville de Québec à celle de Portland, dans le Maine. Sa trajectoire passe par le poste-frontière de Jackman et par la capitale du Maine, Augusta. Aucun échéancier n’a été précisé pour l’installation des infrastructures de recharge, mais les bornes de recharge rapide de la portion québécoise du tracé sont déjà en service. Des bornes supplémentaires pourraient être ajoutées au corridor en 2017. Un premier corridor de bornes de recharge publiques relie déjà, depuis 2013, la ville de Montréal à celle de Burlington, au Vermont. Le projet de corridor Québec-Maine fait suite à la mise en place, en mars, d’un comité de travail conjoint entre la province et l’État en électrification des transports.

Lire sur Le Devoir

La loi «zéro émission» prématurée, selon CAA-Québec

Sébastien Templier / La Presse :

Étudiée en commission parlementaire depuis la semaine dernière, la loi « zéro émission » chère au gouvernement du Québec prend forme et suscite approbations et objections. Dans le concert d’avis donnés depuis quelques jours, CAA-Québec estime qu’elle est prématurée et craint que le consommateur ne se voie refiler la facture par les constructeurs. « Nous ne sommes pas contre une loi « zéro émission », mais on la trouve prématurée et elle risque d’avoir un effet à la hausse sur l’ensemble des véhicules, quels qu’ils soient. Un manufacturier X pourrait avoir à payer des sommes importantes parce qu’il ne respecte pas les critères, et s’il est tenu de payer des pénalités, il va refiler la facture à ses consommateurs », estime Sophie Gagnon, vice-présidente aux communications et affaires publiques de CAA-Québec.

Lire sur La Presse