Pierre Couture / Le Journal de Montréal :

Après La Romaine, Hydro-Québec prévoit lancer un nouveau mégaprojet hydro-électrique au Québec en 2020.

«On voudrait avoir un projet prêt en 2020 au Québec», a lancé le pdg de la société d’État, Éric Martel, de passage devant les membres de la Chambre de commerce de Québec mercredi.

La fin de la construction du projet hydroélectrique La Romaine est prévue à cette date. Par la suite, Hydro-Québec aimerait débuter rapidement un nouveau projet, «afin ne pas perdre notre expertise», a souligné M. Martel.

Selon ce dernier, le prochain grand chantier d’Hydro-Québec sera significatif. «Ça pourrait être de l’ampleur de La Romaine. Cela va dépendre de ce que l’on a besoin», a dit le pdg de la société d’État.

Lire sur TVA Nouvelles

Hydro-Québec a faim

Jean-Michel Genois Gagnon / Le Soleil :

(…) Pour le moment, M. Martel refuse de révéler les endroits ciblés où pourraient être érigés les barrages. «On pourrait choisir une rivière où on construit deux barrages et au besoin, on en ajoute deux ou trois autres avec le temps», avance-t-il, ajoutant que si le projet d’une nouvelle grande centrale ne voit pas le jour, la société d’État pourrait se tourner vers l’international pour brasser des affaires. «Parce que la chose que je ne veux pas, c’est qu’on perde notre expertise.»

Rappelons qu’en 2012, l’ancien président d’Hydro-Québec Thierry Vandal avait confié qu’il projetait pour 2020 construire deux centrales sur la rivière Petit-Mécatina, de 1200 MW au total.

Lire sur Le Soleil