Alexandre Shields / Le Devoir :

Le site de l’ancien projet gazier Rabaska, à Lévis, est évoqué

Le gouvernement Couillard souhaite implanter un nouveau pôle industrialo-portuaire dans la région de Québec. Il a d’ailleurs annoncé mardi l’octroi de fonds publics pour le développement préliminaire du projet, dans le cadre de la Stratégie maritime. Et déjà, le site de l’ancien projet gazier Rabaska, situé à Lévis, est évoqué. Selon ce qu’a fait valoir le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, Québec accorde un maximum de 125 000 $ pour la réalisation du « plan de développement » de la future « zone industrialo-portuaire Québec-Lévis ».

Le gouvernement a aussi annoncé la formation d’un « comité local » chargé d’élaborer le projet, comité regroupant notamment Québec, Lévis et l’Administration portuaire de Québec. Ce comité devra d’ailleurs déterminer où pourrait s’implanter le projet de développement industriel.

Lire sur Le Devoir

Le Port à la recherche de nouvelles zones industrielles à Québec et Lévis

Un premier pas est franchi vers l’implantation d’une zone industrialo-portuaire (ZIP) à Québec et Lévis qui permettra d’accroître les activités maritimes. Le gouvernement du Québec octroie 125 000 $ pour la création d’un comité chargé de développer de nouvelles zones industrielles. Le comité va réunir autour d’une même table des représentants du Port et des deux villes qui devra trouver de nouveaux espaces où pourront se développer des activités industrielles en lien avec les activités maritimes.

« La première mission qu’on s’est donnée, c’est d’identifier clairement où sont ces zones-là. Dans quels endroits on peut penser développer des activités industrielles qui sont en lien avec les activités maritimes. C’est le premier travail à faire avec le comité », explique le PDG du Port de Québec, Mario Girard.

Lire sur ICI Radio-Canada