La Nouvelle-Écosse a déjà évoqué une fermeture de ses centrales au charbon d’ici 2042, mais des responsables du gouvernement ont toutefois indiqué qu’aucun échéancier n’avait été élaboré dans le cadre du nouvel accord d’équivalence.