Simon Delattre / Acadien Nouvelle :

Alors que l’administration Trump relance le projet d’oléoduc Keystone XL, le projet Énergie Est conserve-t-il sa pertinence?

Découvrez plus de 500 articles sur le pipeline d’exportation Énergie Est

Le nouveau président américain Donald Trump a signé mardi deux décrets ouvrant la voie à la construction de deux oléoducs controversés: Keystone XL reliant le Canada aux États-Unis, ainsi que Dakota Access, dans le Dakota du Nord.

Keystone XL, le projet d’oléoduc reliant l’Alberta au golfe du Mexique, avait été enterré par l’ancien président Barack Obama fin 2015 au nom de la lutte contre les changements climatiques. (…)

L’économiste Yves Bourgeois est plus sceptique. Il doute qu’Énergie Est sera construit si Keystone XL va de l’avant. Selon le professeur de l’Université du Nouveau-Brunswick, la situation du marché ne permettra pas nécessairement une production suffisante pour alimenter deux oléoducs

«Ça ne veut pas dire que ça tue le projet, mais ça le compromet», avance-t-il.

«Ce sont des projets complémentaires, mais plus on approuve d’oléoducs, moins Énergie Est devient nécessaire.»

Lire sur Acadien Nouvelle

Coderre veut «tirer la plogue» d’Énergie Est