ICI Radio-Canada :

Plus de 20 pays, dont les États-Unis, ont annoncé jeudi lors d’une conférence à Washington la création de 40 nouvelles aires marines pour protéger les océans de la menace du changement climatique et de la pollution. Dans les sanctuaires, la pêche commerciale est limitée, ainsi que les forages d’hydrocarbures et les autres activités humaines qui affectent les écosystèmes océaniques. Les nouveaux sanctuaires totalisent une surface de 1,2 million de kilomètres carrés.